Douleurs et craquements de mâchoires – SADAM

 

Définition :

SADAM - douleur de machoire

    Le SADAM (Syndrome Algo-Dysfonctionnel de l’Appareil Maducateur), aussi nommé DCM (Dysfonction Cranio-Mandibulaire), ou dysfonction d’ATM (Articulation Temporo-Mandibulaire), ou malocclusion, ou syndrome de Costen, est caractérisé par des douleurs, des craquements, et/ou des blocages de l’ATM (articulation de la mâchoire).

.

     Il s’y associe souvent des mouvements anormaux : limitation de l’ouverture et/ou de la déviation à droite ou à gauche (“diduction”), déviation / baïonnette lors de l’ouverture / fermeture. 
On retrouve parfois une “dysperception buccale”, c’est à dire une mauvaise appréciation de la perception de cette zone, qui se manifeste par des morsures de langue (la sienne) ou des joues à répétition.
Il peut enfin y avoir des troubles de la déglutition et de la respiration (buccale avec langue basse) associés, et parfois un bruxisme ou des maux de tête. (Hartmann et Gucchi 1993)

..

Causes / mécanismes :

    .   SADAM - chaines musculaires

   La mâchoire est considérée comme une soupape du dérèglement postural : une sorte de balancier adaptatif dont le mouvement permanent  permet de limiter celui de la tête, et donc du regard, dont la stabilité est essentielle. (La physiologie est d’avoir un contact dento-dentaire pendant 1 minute 30 toutes les 24 heures – Azerad et al 1992)

     N’importe qui peut en faire l’expérience en se laissant aller en avant, en arrière, à droite et à gauche, debout, dents à peine en contact, et ressentir les mouvements de la mandibule (relativement importants, surtout dans le paramètre antéro-postérieur).
Ceci est confirmé par plusieurs études, qui montrent que la posture générale et la position de la tête influencent la qualité et la nature des contacts occlusaux. (Southard et al 1990, Chapman et al 1991, Nobili et Adversi 1996, Sakagushi et al 2007).

En effet les chaines musculaires se terminent au niveau des os de la face et du crâne, et influencent donc leurs mouvements et leur forme. (Robin 1923, 1927, 1934, Delaire 1980, 1981, Precious et Delaire 1987, Salagnac 1987, Deshayes 1988, 1991, Mercier et al 1989, Huggare 1989, 1996, Solow 1977, 1993, 1998)

     Plusieurs auteurs estiment donc que le SADAM n’est qu’une conséquence du dérèglement postural, un symptôme s’inscrivant dans un ensemble plus vaste : le Syndrome de Déficience Posturale (voir A quoi ça sert?). (Barelle 1971, Hartmann et Gucchi 1993, Bonnier 2004, Burstein et al 2005, Fernández-de-Las-Peñas 2011)

     Le SADAM peut aussi faire suite à un traumatisme (choc, traitement dentaire violent), le dérèglement postural n’est alors pas la cause principale. La rapidité d’apparition des troubles suite à cet antécédent permet de facilement faire la différence.
Le mieux est alors de recourir à l’ostéopathie crânienne.

 

SADAM - ATM et muscles

.

Traitement :

     On comprend donc qu’examiner uniquement la machoire sans tenir compte du reste du corps (comme pour tous les autres capteurs) ne permet pas de comprendre l’organisation posturale du patient et ses dysfonctionnements. (Sakagushi et al 2007) (voir Comment ça marche?).

Si vous souffrez de SADAM, et qu’un thérapeute (médecin, dentiste, stomatologue, occlusodontiste, ostéopathe…) vous propose de la rééducation d’ATM, il est préférable de consulter un kinésithérapeute formé en posturologie, ou à défaut utilisant la méthode Mézière ou la Reprogrammation Posturale Globale, vous augmenterez vos chances de guérison.

Celui ci devra normalement s’intéresser à l’ensemble de votre posture et non seulement à la machoire, et faire un vrai bilan postural complet, comprenant des tests debout faisant varier ces entrées sensorielles. (voir Bilan postural)


En cas de récidives de vos douleurs quelque temps après la rééducation, il est très probable que
le bilan n’ait pas été sufisamment complet et qu’une information parasite soit passée inaperçue

(voir Traitements posturaux et Par quoi on commence?).

Comme toujours, il est préférable d’éviter d’entreprendre des traitements irréversibles et locaux (extractions dentaire, meulage…) avant d’avoir fait un bilan postural global et essayé des traitements moins invasifs et réversibles.

SADAM - ATM 01

.

 

Date de création de la page : 12/08/2013
Date de dernière modification : 12/08/2013

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.